LES CINQ RÈGLES DE FUNAKOSHI; GO KUN

Le maître montre seulement la bonne direction. L'élève, lui, doit faire les expériences. Shomen Gichin Funakoshi

  Accueil Conquête du Japon Funakoshi, l'écrivain Karate Dô Dojo Shôtôkan Niju Kun Paroles de Funakoshi Un Homme de la Voie

Ne pas miser sur une seconde chance est la condition du succès

L'entraînement doit être pour vous une affaire extrêmement sérieuse, aussi sérieuse que la mort. Si vous vous contentez de bouger vos mains et pieds, de sauter et bouger une marionnette, il n'y aura pas beaucoup de différence entre votre karate et la danse. L' Art demande une discipline aussi rigoureuse que la vie, lutte quotidienne pour la survie.

Entraînez-vous corps et âme sans vous soucier de la théorie.

Bien souvent un homme à qui manque cette qualité essentielle de sérieux se réfugiera dans la théorie. Pour expliquer son propos le Maître donne l'exemple d'un débutant qui se plaint de ne pas maîtriser un kata après deux mois d'études. Le Maître lui répond : " Deux mois ! Comment pourrait-on maîtriser un kata en deux mois ? ".

Évitez la suffisance et le dogmatisme.

Celui qui parle d'un ton supérieur, ou marche en paradant dans les rues comme si elles lui appartenaient, celui là ne sera jamais vraiment respecté même s'il possède d'indéniables compétences.

Évitez de vous tromper sur vous-même

Adoptez le savoir faire de vos compagnons. Quand vous remarquez des points forts chez d'autres pratiquants, essayez de les incorporer à votre propre technique. Nous avons tous des qualités et des défauts; l'homme sage cherche à acquérir les qualités qu' il trouve chez les autres, et à éviter leurs défauts.

Le Karate-Dō  vise le perfectionnement tant de l'esprit que du corps.

Respectez les règles de la morale dans votre vie quotidienne, en public comme en privé. Personne ne peut atteindre la perfection en karate sans avoir compris qu'il s'agit par dessus tout d'une foi, d'une voie. Le karateka en offrant son aide et en acceptant celle des autres apprend à donner à l'Art la dimension d'une foi. " Aujourd'hui si le Karate-Dō a  beaucoup perdu de sa dimension guerrière, il reste à part entière un Art Martial, et a conservé l'ensemble des valeurs qu'il véhicule.

Au travers de ces cinq règles, on comprend mieux que le karate repose sur des valeurs qui dépassent la simple pratique d'un Art Martial : respect des autres, rigueur dans le travail, concentration et humilité.

Source : Karate-dō ma Voie, ma Vie. Funakoshi Gichin