LES BLESSURES

Si la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf. Si l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf. Proverbe chinois

Accueil  Préparation physique  L'endurance   La flexibilité   La nutrition   Karaté et santé   La récupération

Soins des maux courants. Les blessures graves sont très rares lorsque l'on pratique les arts martiaux ou les sports de combat. Aussi, nous traiterons dans cette rubrique des petits maux qui surviennent fréquemment lors des entraînements. Toute blessure, aussi bénigne soit-elle, doit être soignée et le repos est souvent le meilleur moyen de parvenir à la guérison.

Bleus, bosses, contusions. Un entraînement difficile se solde souvent par quelques bleus ou quelques contusions légères. Sans gravité, ces "blessures" peuvent néanmoins être traitées afin de limiter une gêne probable lors des entraînements futurs. Après un choc rude, ne pas hésiter à utiliser un sac de gel froid ou appliquer de la glace préalablement emballée dans un torchon. En cas de contusion importante, appliquer de la glace pour 10 minutes; à toutes les heures.

La crampe. Les crampes sont des contractions musculaires involontaires, soudaines et douloureuses. Elles peuvent apparaître à l'effort ou au repos. Les causes des crampes sont multiples : effort physique excessif, manque d'échauffement, mauvaise récupération après l'effort, manque d'hydratation, manque de potassium, calcium ou magnésium.

Lorsqu'un muscle se contracte et qu'il manque d'oxygène, il produit plus d'acide lactique qu'à l'ordinaire. L'acide lactique va rendre le muscle plus rigide et plus douloureux, il empèche aussi la libération du calcium et entraîne la crampe. Très douloureuse, elle survient pendant ou après l'effort. Traitement immédiat: étirer longuement le muscle concerné.

La crampe peut aussi être due à un manque de magnésium dans l'alimentation; une huile contenant du magnésium, à appliquer sur la peau, est recommandée.

Prévention: S'hydrater régulièrement avant, pendant et après l'effort. Optimiser les réserves de glycogène musculaire en accordant une place importante aux glucides dans votre ration. S'échauffer sérieusement. Adapter son entraînement à son niveau de pratique. S'étirer après chaque entraînement.

La courbature. Les micro lésions surviennent lorsque le muscle n’est pas préparé pour une intensité ou un certain type d’effort. Il en résulte une inflammation locale, qui se résorbera en quelques jours. Comment prévenir les courbatures?  Un entraînement progressif et un programme d'étirements sont des bons moyens de prévention. Un exercice continu, varié, permet de réduire les courbatures : les muscles sont plus habitués, et résistent mieux aux contraintes physiques. Dans le cas d’une interruption, la reprise progressive avec un bon échauffement, et des exercices de stretching sont nécessaires. Cela évitera les blessures et les courbatures.

Les courbatures surviennent entre le premier et le troisième jour après un effort. Si vous avez des courbatures, essayez d’abord de faire de l’exercice, mais à un niveau moindre. Dans un deuxième temps, faîtes vous un massage. Si besoin, prenez un bain chaud. Ces gestes ont pour effet de relaxer les muscles Les coureurs de longue distance immergent leurs jambes dans un bain avec de l'eau froide et de la glace pendant 10 minutes, immédiatement après un entrainement de longue distance.

Respectez le droit d'auteur. Vérifiez le ©Copyright avant de copier-coller cette page.