TERMINOLOGIE COMBAT ET KATA WKF

Le sage est méthodique mais pas tranchant, intègre mais pas blessant, droit mais pas absolu, lumineux mais pas éblouissant. Lao Tseu

Accueil   Alphabet japonais   Clavier katakana   Compter de 1 à 10   Hiragana   Kanji   Katakana   Votre prénom en japonais

SHOMEN NI REI

L’arbitre étend les bras avec les paumes vers l’avant.
OTAGANI REI L’arbitre annonce le salut des compétiteurs

 SHOBU HAJIME

Début du combat

Pendant l’annonce, l’arbitre est en position de salut. Après l’annonce, l’arbitre recule un pas.

ATOSHI BARAKU

 Encore un peu de temps

Un signal sonore est donné par le chronométreur, 30 secondes avant la fin du combat, l’Arbitre annonce « ATOSHI BARAKU »

YAME

Arrêt

Interruption ou fin de la rencontre. Après l’annonce, l’arbitre coupe de haut en bas avec la main.

MOTO NO ICHI

Position d’origine

Les compétiteurs, et l’arbitre, retournent à leur position d’origine.

TSUZUKETE

Combattre

Ordre de continuer le combat, quand il y a une interruption non autorisée.

TSUZUKETE HAJIME

Commencer le combat

L’arbitre se tient en position Zenkutsu-Dachi, lorsqu’il dit “TSUZUKUTE”, il étend les bras,  paumes des mains tournées  vers les compétiteurs. Dès qu’il dit “HAJIME”, il ramène rapidement les paumes des mains l’une vers l’autre en direction des compétiteurs, puis il recule d’un pas.

YUKO
1 point
L ‘arbitre étend le bras à 45º vers le bas, du coté de celui qui a marqué.
WAZA ARI
2 points
L’arbitre étend le bras à la hauteur de l´épaule du coté de celui qui a marqué.
IPPON
3 points
L’arbitre étend le bras à 45º vers le haut, du coté de celui qui a marqué.

SHUGO

Appel des Juges

L’arbitre appelle les juges à la fin du combat, ou pour demander une disqualification par SHIKAKU.

HANTEI

Jugement

L’arbitre demande une décision. Il donne un coup de sifflet pour obtenir le vote des Juges à la fin  d’un ENCHO-SEN  sans score, les Juges donnent leur décision avec les drapeaux et l’Arbitre lève son bras en même temps pour exprimer son propre vote.

HIKIWAKE

Egalité

Dans le cas d’égalité, l’arbitre croise les bras, puis les étend vers le bas, paumes des mains tournées vers l’avant.

TORIMASEN

Inacceptable comme technique valable

L’arbitre croise les bras, puis les étend vers le bas en coupant, paume des mains tournées vers le bas.

ENCHO-SEN

Prolongation du combat

L’arbitre fait reprendre le combat en annonçant: “SHOBU HAJIME”.

AIUCHI

Techniques simultanées

Aucun point n’est accordé aux compétiteurs. L’arbitre ramène les poings l’un vers l’autre devant sa poitrine.

AKA (AO) NO KACHI

Rouge (bleu) vainqueur

L’arbitre étend le bras obliquement vers le haut, du côté du vainqueur.

AKA (AO) IPPON

Rouge (bleu) marque trois points

L’arbitre étend  le bras à 45º, du côté de celui qui a marqué.

AKA (AO) WAZA ARI

Rouge (bleu) marque deux points

L’arbitre étend le bras à hauteur d’épaule, du côté de celui qui a marqué.

AKA (AO) YUKKO

Rouge (bleu) marque un point

L’arbitre étend le bras à 45º vers le bas, du côté de celui qui a marqué.

CHUKOKU

Avertissement de catégorie 1 ou 2 sans pénalité

Pour  les infractions de catégorie 1, l’arbitre se tourne dans la direction du fautif et croise ses bras à hauteur de poitrine. Pour les infractions dans la catégorie 2, l’arbitre pointe l’index (bras plié) vers le visage du fautif.

KEIKOKU

Premier avertissement

L’arbitre annonce une infraction  de catégorie 1 ou 2, puis pointe l’index à 45º vers les pieds du fautif..

HANSOKU-CHUI

Deuxième avertissement

L’arbitre annonce une infraction de catégorie 1 ou 2, puis  pointe l’index vers l’abdomen du fautif.

HANSOKU

Disqualification

L’arbitre annonce une infraction de catégorie 1 ou 2, puis pointe l’index  vers le visage du fautif, et annonce la victoire pour son adversaire

JOGAÏ

Sortie de l’aire de compétition

L’arbitre pointe l’index vers le compétiteur fautif pour indiquer aux juges que le compétiteur est sorti de l’aire de compétition.

SHIKKAKU

Disqualification “Abandonner l’aire”

L’arbitre pointe d’abord l’index  vers le visage du fautif, puis au-dessus et vers l’arrière en annonçant “AKA (AO) SHIKAKU”. L’arbitre annonce ensuite la victoire de l’adversaire.

KIKEN

Renonciation

L’arbitre pointe l’index vers la ligne d’origine du compétiteur.

MUBOBI

S’exposer au danger soi même

L’arbitre touche son visage, puis tournant le tranchant de la main vers l’avant, il l’agite d’avant en arrière pour indiquer aux juges que le compétiteur s’expose lui-même au danger au détriment de sa propre sécurité.

PASSIVITÉ L’arbitre tourne ses poings entre eux devant la poitrine pour indiquer une infraction de catégorie 2.